Voyages de fin d'année de l'école de rugby

 Après une vente importante du calendriers "2012" l’hiver dernier, les enfants peuvent se targuer d’avoir réussi à autofinancer (ou presque) leur sortie, ce qui a pu permettre à une grande majorité de joueurs d’y participer. Il s’agissait certes de déplacements modestes, mais où le plaisir et la bonne ambiance était de rigueur....

Le voyage des -11 ans et -9 ans

En ce dimanche 17 juin c’était le traditionnel voyage de fin d’année de l’EDR pour les M9 et M11. Pas de rugby ce jour là, mais beaucoup d’activités sportives malgré tout. Pour des petits rugbymen, il faut que ça bouge et pour ça ils ont été servis. En effet, la sortie se déroulait au parc Aventure Fantasy Forest, au village de Mosne, près d’Amboise, et au regard du nombre d’inscrits (21 M9 et 42 M11, accompagnés de 20 adultes), on pouvait se douter que les activités prévues avaient toutes les chances de plaire, aux petits comme aux grands. Il faut bien reconnaître aussi que le beau soleil présent ce jour là, après une semaine maussade bien inquiétante, a pas mal facilité les choses.

Les enfants s’en sont donc donnés à cœur joie…et les adultes en ont aussi bien profité, pour certains en participant à certaines activités, et pour d’autres en surveillant simplement les enfants, ce qui n’était pas très difficle ce jour là tellement ils étaient occupés. Il faut dire que le menu du jour était plutôt gastronomique en terme de jeux et d’activités : accrobranches, paintball, souterrain, baby foot humain, combat de sumo, parcours aérien sans baudrier, mini golf, et une immense structure gonflable qui a été prise d’assaut de 10 h à 18 h par tous nos petits rouges et noirs…un vrai paradis en somme pour des enfants de cet âge, surtout quand on est en groupe avec tous les copains.

- A 7h45, tout le monde était dans les starting block devant le bus à Depège et bizarrement il y avait peu de retardataires…tiens, tiens ! c’est que ce jour là il ne s’agissait pas de louper le bus !
- A 10h, débarquement de 63 enfants et 20 adultes sur le parc. Un peu de patience au guichet pour que tout le monde ait son petit bracelet de couleur selon les activités, mais tout le monde est sage, chaque enfant sentant bien qu’il a tout intérêt à l’être.


- Vers 10h30, un premier convoi est amené au pieds des arbres pour l’accrobranche tant attendu. Tout le monde est excité, mais tout se fait dans la bonne humeur et chacun est bien attentif aux consignes de sécurité, en ayant bien compris qu’en cas de non respect de ces consignes il serait contraint de regarder les copains depuis le sol…pas drôle ! Le parcours, qui oscille à des hauteurs de 3 à 6 m et qui dure près d’1h30 (pour des enfants), ne fut pas si simple pour tout le monde. Il y eu quelques abandons, car le vertige ne se maitrise pas si facilement. Mais tous ont essayé et mis tout leur courage, leur énergie et leur concentration pour aller au bout ou tout au moins le plus loin possible. On était même dans le dépassement de soi pour certains, bravo !

- Entre temps, des groupes ont été répartis sur le paint ball et sur le souterrain. Pour le paint ball les enfants sont bien protégés et disposent de pistolet à faible énergie, mais bien suffisants pour faire des parties enragés ou chacun a tenu à « repeindre » au maximum le costume ou le casque de l’adversaire. Autant dire que le paintball a fait l’unanimité chez les enfants ! Quant au souterrain, constitué de plusieurs galeries d’une bonne centaine de mètres et d’un diamètre variant de 60 cm à 1 m, dans une obscurité totale nécessitant un casque et une lampe frontale, il a été à coup sûr plus impressionnant pour les adultes que pour les enfants, dont la plupart en ont redemandé.

- Vers 12h30, tout le monde s’est retrouvé autour des tables de pique nique (bien pratiques) pour un déjeuner où chacun a pu échanger se premières impressions. Mais même pas le temps de faire une sieste après le repas, dès 13h30 il a fallu repartir au charbon, notamment pour que tous les enfants aient le temps de faire le paint ball.

- L’après midi s’est déroulée sur le même tempo que la matinée. Pas de temps mort. Quand on a 7, 8, 9 ou 10 ans, on passe d’un jeu à l’autre sans interruption, à peine le temps de boire un petit coup. Mêmes les grands s’y sont mis, parents et éducateurs, qui ont pu profiter de cette journée en faisant un paint ball adulte (et là ce n’est plus du tout les petits pistolets des enfants, certains s’en souviennent) ou encore les parcours difficiles d’accrobranches.
- A 18 h, à la fermeture du parc, tout ce petit monde s’est réuni pour un goûter très attendu. Gateaux, chips, sandwichs, bonbons, tout y est passé, signe d’une grande débauche d’énergie.
- Retour à Bourges vers 20h15 où chacun a pu rentrer chez lui avec probablement beaucoup de choses à raconter…et une bonne nuit de sommeil en perspective. Toutes les photos (merci Denis) sont accessibles, comme pour les photos des tournois, à partir de l’album photos du site du Bourges XV.

Partager ou sauver cet article